1er Event du forum, ne manquez pas de venir nous voir ici
Nous recherchons différents scénarios dont Tennesse Levine & Tristan Evans
N'hésitez surtout pas à consulter les personnages jouables du livre ici
Nous recherchons différents prédéfinis Nyx & Érèbe
1ère Intrigue du forum, ne manquez pas de venir nous voir ici

Partagez | 
 

 Just a moment through time [Hope]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Descendant Ω Grec
Photo d'Identité :
Date d'inscription : 25/10/2017
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédits : Yourdesigndiary
Parent Divin : Zeus
Camp : Camp des Sang-Mêlés
Âge du Personnage : 27 ans
Messages : 65
Liens : Zeus = Père, rien de plus, rien de moins ♆ Zachary St-John = Son meilleur ami, à la vie, à la mort. ♆ Tennesse Levine = Sa meilleure amie, son ex-fiancée. Les choses sont compliquées.

Âme Soeur :

MessageSujet: Just a moment through time [Hope]  Sam 18 Nov - 10:20





Just a moment through time

jayden k. winchester & hope s.
myers


Jayden n'était pas quelqu'un d'expressif et sans doute pire que tout, il n'était pas quelqu'un de démonstratif ou de tendre avec son entourage. Il n'avait connu les démonstrations d'affection qu'avec sa mère ou son frère, des personnes avec qui il se sentait tout simplement en sécurité et avec qui il avait l'impression qu'il pouvait être lui-même sans qu'on ne le juge ou qu'il ne vienne lui même se juger avec un esprit assez critique. Cependant, la première était morte des années auparavant, sans qu'il ne puisse lui dire véritablement aurevoir, alors qu'elle avait prédit ce qui allait se passer. Il ne l'avait pas rencontrer aux Enfers et sans doute que cela était une consolation, cette femme était quelqu'un de formidable qui n'avait peut-être pas mérité les Champs Élysées mais sans doute pas le Champ des Châtiments. Quant à son frère, malgré les difficultés que la vie avait pu lui imposer, il était encore en vie, mai pour combien de temps ? A présent, il était vieux et la mort ne tarderait pas à venir le chercher dans les semaines, les mois ou les quelques années qui lui restaient à vivre.

C'était une chose parfaitement naturel, c'était lui qui n'était pas naturel, il n'aurait jamais du pouvoir revenir à la vie et devoir souffrir de ce que cela pouvait bien impliqué. Jayden n'était pas quelqu'un sans cœur, il savait se montrer comme un véritable ami, notamment avec Zachary, une amitié sans faille qui durait depuis des décennies, ils avaient vécu tellement de choses ensemble, ils étaient même morts l'un avec l'autre. Jayden avait même pensé un instant qu'il avait trouvé l'amour, dans les bras de Tennesse, cette jeune femme qui avait su dompter son caractère difficile et qu'il avait perdu bien trop brutalement. La guerre les avait privé d'un avenir sans doute bien agréable, ils avaient prévu de se marier, d'avoir des enfants, ils imaginait un avenir bien plus radieux que ce que l'un comme l'autre ne pouvaient avoir. Même sans la guerre, même sans le carnage, ils étaient des demi-dieux et cela voulait dire qu'ils étaient sans cesse menacer. Alors comment même penser à fonder une famille dans une telle situation ?

La question avait été malheureusement réglée, Tennesse était morte sous le coups des bombes, et il s'était définitivement fermé à toute perspective, à tout sentiment. Il ne pensait réellement pas la retrouver et il s'était presque complètement fermer à son contact, il était insupportable de pouvoir la retrouver ainsi après toutes les souffrances qu'avaient pu causer chez lui sa disparition. Après tout, il était avant tout un combattant et on devait bien avouer que pour le moment les choses étaient plutôt calmes. Il ne devait sans doute pas se plaindre de la situation, il y avait eu bien assez de carnage comme cela entre Cronos et Gaïa quelques années après, il était certain que tout le monde espérait que cette tranquillité allait perdurer. Cependant, Jayden était un combattant, il n'avait connu que la guerre ou avait grandis dans le souvenir de la guerre et l'appréhension que cela pouvait facilement recommencer avec tous les dégâts que cela pouvaient causer. De ce fait, il s'entraînait des heures durant jusqu'au moment où la fatigue se faisait ressentir dans chacun de ses muscles. Il s'était donc rendu aux bains pour pouvoir effacer l'odeur de transpiration qui le suivait partout et pour délasser ses muscles il n'y avait pas mieux que l'eau chaude.

Il n'était pas tenu de participer toujours aux différentes animations que la Colonie des Sang-Mêlés pouvait proposer, il avait passé assez d'années ici pour pouvoir avoir testé à peu près chaque élément et ainsi s'entraîner. Finalement, l'endroit où il trouvait le plus de réconfort était les écuries, les pégases avaient le moyen de l'apaiser, s'occuper de quelqu'un d'autre, même si cela n'était pas un être humain on ne pensait pas seulement à soi et à s'acharner l'esprit sur les ennuis qui pouvaient toucher chaque personne. Là, au moins, il devait s'attarder aux besoins d'un autre être vivant et puis il n'avait aucunement besoin de parler, de partager avec d'autres êtres humains, il n'avait réellement pas de facilité à échanger avec d'autres personnes, ce qui donnait un peu plus une idée de quelqu'un de secret, de renfermer. Il fut cependant, surpris de trouver quelqu'un d'autre ici, mais un petit sourire se dessina néanmoins sur ses lèvres en reconnaissant Hope, et il s'approcha d'elle doucement, avant de venir lui ébouriffer les cheveux dans un geste d'affection fraternelle. « Qu'est ce que tu fais ici ? »
(c) DΛNDELION

_________________

Jayden, Fils de Zeus


La politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre une politique sanglante. ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Descendant Ω Grec
Date d'inscription : 01/11/2017
Célébrité : Sofia Black D'Elia
Crédits : Scatch
Parent Divin : Athéna
Camp : Colonie des sangs mêlés
Âge du Personnage : 17 ans
Messages : 78

MessageSujet: Re: Just a moment through time [Hope]  Dim 19 Nov - 17:30

La mort n’avait jamais effrayé Hope. Très tôt elle avait compris que celle-ci était inévitable mais que mort ne signifiait pas oubli. Avec un père archéologue elle ne pouvait penser autrement, après tout n’avait-elle pas été témoin de la découverte d’un corps datant de plusieurs milliers d’années ? N’avait-elle pas écouter son père pendant des heures déblatérer sur les vies de personnes disparues depuis des années ? Pourtant cela ne l’avait pas empêché de se réveiller dans son lit du bungalow 6 complètement terrifiée, pleine de sueur. En tant que demi-dieu elle faisait souvent des cauchemars mais elle avait appris à les ignorer, à discerner la réalité seulement cette fois-ci tout semblait différent. Sa mort avait semblé tellement vrai et de ce fait tellement douloureuse … Elle s’était être avalée dans une trou et recouverte de terre, la sensation de poussière ne s’était d’ailleurs toujours pas estompée mais le pire n’était pas là. Une fois prise au piège, Hope s’était vu être rejointe par des centaines de minuscules araignées. La panique l’avait alors gagné et le désespoir lui avait ôté tout espoir d’un jour pouvoir revoir la surface. C’est à ce moment qu’elle s’était réveillée bien trop soulagée de se retrouver dans son lit. Cependant l’impression d’abandon qu’elle avait ressenti en pensant que personne ne pourrait jamais venir la sortir de ce trou lui collait à la peau.
Assise sur le bord de son lit, Hope regardait ses pieds fixement. « Tout va bien »  Tentative vaine de se convaincre que son rêve ne relevait que de l’irréel et que seul son imagination était à mettre en cause. Elle pris une grande inspiration et se leva, jetant un regard vers les autres lits du bungalow ; seul deux lits étaient encore occupés fait particulièrement inhabituel pour des Athéna. En général les occupants du bungalow se levaient aux aurores et rares étaient ceux capable de s’octroyer une grasse matinée. Hope secoua la tête et se dirigea vers les douches priant pour ne croiser personne, elle n’était pas d’humeur à discuter de sa nuit agitée. Contrairement à d’autres personnes, Hope n’avait jamais pris la douche comme un moment de détente, pour elle il s’agissait d’un passage obligatoire pour être opérationnel pour le reste de la journée, c’est pour cela qu’elle ne se lavait qu’à l’eau froide et ne prenait pas plus de 10 minutes sous la douche. Cependant ce jour là, elle tourna  le robinet chaude et laissa couler l’eau, immobile, le regard dans le vague. Comme souvent dans ces moments elle laissa divaguer ses pensées qui se tournèrent tout naturellement vers sa mère. À son arrivée à la colonie, 8 ans plus tôt elle avait cru que la chouette apparu au dessus de sa tête signifiait qu’elle aurait enfin une présence maternelle. Rapidement elle s’était rendu compte de son erreur, comme la chouette, le nom de sa mère n’était qu’un symbole. Longtemps elle avait souhaité avoir été mal revendiquée, priant pour que Déméter lui apparaisse un jour lui révélant sa filiation malgré le fait qu’elle n’avait pas la main verte mais cela n’était jamais arrivé et Hope devait bien s’avouer que le bungalow 6 était le seul endroit ou elle se sentait réellement comme à la maison. Seulement elle retenait une certaine rancoeur contre cette mère absente qui n’avait jamais daigné lui apparaître en rêve ou lui faire un signe quelconque.
Avec le temps, Hope avait appris à ravaler sa rancune et à ne pas montrer la jalousie qui la rongeait chaque fois qu’un de ses frères et soeurs recevait un cadeau de leur mère mais le fait était qu’elle avait beau cacher ses sentiments, ils étaient bien présents. Et son cauchemar n’arrangeai pas les choses. En tant que fille d’Athéna, les araignées avaient toujours eu une certaine emprise sur elle jusqu’à s’immiscer dans ses rêves. Mais bon, elle était fille d’Athéna que ça lui plaise ou non et rien ne pouvait changer ça.
Lentement, elle attrapa des vêtements et les enfila avant d’enfoncer ses pieds dans une paire de converses noires. Elle prit le temps de démêler sa chevelure brune et, après avoir ramassé ses affaires et fait son lit elle se dirigea vers la porte du bungalow. La question se posa ensuite de ce qu’elle allait bien pouvoir faire de sa journée. Elle évalua ses options stratégiquement et, en prenant en compte qu’elle ne souhaitait pas se retrouver entourée elle décida de se diriger vers les écuries. À cette heure de la journée elle était certaine que la majorité des pensionnaires était en train de s’entraîner ou de se prélasser sur les bords du lac. Elle entra et fût heureuse de constater que l’endroit était désert. Hope ne possédait pas de prédispositions spéciales vis à vis des pégases mais elle les aimait bien et avait avec le temps réussi à se faire apprécier d’eux alors quand elle avait besoin de réfléchir un peu ou juste d’être seule elle venait ici.
Elle s’avança vers un pégase blanc et lui caressa longuement le museau.

« Je pari que tu ne fais pas de cauchemar toi n’est-ce pas ? »

Hope n’était pas assez naïve pour attendre une réponse de la part du cheval ailé. Sa mère n’était pas la déesse des animaux ou de la nature ou de quoi que soit pouvant lui permettre de comprendre le pégase mais cela ne l’empêchait pas de se sentir soulagée de pouvoir parler à quelqu’un. Elle attrapa une brosse et entreprit de frotter la robe du cheval. Elle était tellement absorbée par sa tâche qu’elle n’entendit pas les pas derrière elle chose étonnante compte tenu qu’elle était normalement constamment aux aguets, prête à se défendre. Mais il fallait croire que les écuries lui semblaient beaucoup trop sécurisées pour qu’elle ne se sente en danger. Soudainement elle senti une main dans ses cheveux et une voix s’éleva.

« Qu’est-ce que tu fais ici ? »

Prise sur le vif, elle posa sa main sur son poignard prête à le dégainer et s’arrêta net en découvrant Jayden. 

«  Tu m’as surprise !  »

Voilà pourquoi Hope adorait son poignard, il était beaucoup plus rapide et facile de la dégainer ou même de le dissimuler qu’une épée. Soudain elle se rappela qu’on venait de lui poser une question.

« Oh euh .. Je réfléchissais… Et toi ? Tu venais chercher quelque chose ? »

Sa réponse n’était pas totalement fausse mais elle se voyait mal la compléter en disant qu’elle avait besoin de se retrouver au calme suite à un cauchemar qu’elle avait fait. Elle appréciait Jayden mais pas au point de lui avouer une de ses faiblesses. Même si à y réfléchir la majorité de ses faiblesses n’avaient aucun secret pour lui. Du moins ses faiblesses physiques. Depuis la guerre contre Gaïa et l’arrivée de Jayden à la colonie, il l’avait aidé à s’entraîner lui donnant des conseils, la corrigeant sur sa posture et sur sa manière de tenir son épée alors s’il y avait une personne à la colonie qui pouvait bien la mettre au tapis sans transpirer c’était bien lui. Il était même au courant de sa phobie des araignées même si cette dernière n’était un secret pour personne étant donné que rare était les enfants d’Athéna à ne pas en avoir peur. Elle avait apprit à respecter le fils de Zeus et à l’écouter. Parler avec lui était toujours agréable car il semblait la considérer comme son égal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Descendant Ω Grec
Photo d'Identité :
Date d'inscription : 25/10/2017
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédits : Yourdesigndiary
Parent Divin : Zeus
Camp : Camp des Sang-Mêlés
Âge du Personnage : 27 ans
Messages : 65
Liens : Zeus = Père, rien de plus, rien de moins ♆ Zachary St-John = Son meilleur ami, à la vie, à la mort. ♆ Tennesse Levine = Sa meilleure amie, son ex-fiancée. Les choses sont compliquées.

Âme Soeur :

MessageSujet: Re: Just a moment through time [Hope]  Sam 25 Nov - 9:05





Just a moment through time

jayden k. winchester & hope s.
myers


Jayden ne savait pas réellement ce qu'il recherchait ici, ou sur cette terre d'ailleurs. Il avait posé le pied pour la première fois aux États-Unis, il y a tout juste deux ans maintenant et il n'avait jamais pris le temps de visiter véritablement cette vaste contrée. Il était revenu d'entre les morts et c'était directement mis au combat contre Gaïa. La guerre avait toujours été un exécutoire pour lui, qu'il soit fils de Zeus ou non, ce n'était pas l'important dans ce cas. Tout simplement, depuis le début de son adolescence, on l'avait formé pour qu'il se batte et qu'il meurt sur le champ de bataille, pour les hommes ou pour les dieux. Il ne se souvenait pas de sa vie en Enfer, comme s'il était passé dans un trou noir, entre le moment où il avait perdu la vie et où il avait finalement réussi à s'échapper de là, même son évasion s'était estompée de son esprit. Il ne restait plus que le sentiment d'un grand vide. D'ailleurs, c'était comme cela pour tous les éléments de sa vie. Il se souvenait de son arrivée sur le sable humide de la plage normande. Il se souvenait avoir fait quelques pas, essayant de mitrailler comme il le pouvait, l'ennemi qui se trouver sur les hauteurs et qui les canardaient allègrement. Il avait vu les corps de ses camarades s'effondrer l'un après l'autre sur cette même plage. Il n'avait pas pris le temps de les pleurer, ni d'avoir réellement une pensée pour eux, après tout chacun connaissait les risques, chacun s'était engagé en connaissance de cause et si tout le monde avait l'espoir secret de revenir en vie, le destin et les Parques en décidaient souvent autrement. Au moment où l'assaut c'était précisé, il avait pris une première balle dans l'épaule. La douleur avait été lancinante, mais il avait continué son chemin, la deuxième balle l'avait eu dans la cuisse et il n'avait eu d'autre réflexe que de poser un genou à terre, juste quelques secondes mais quelques secondes de trop, alors qu'il cherchait à se relever il avait été touché tout prêt du cœur. Si cela ne l'avait pas tué sur le coup, il savait que ce n'était plus qu'une question de secondes. Il s'était effondré, levant le regard vers le ciel dans une dernière prière à l'attention de son père, même s'il n'y avait plus rien à faire. Il observa une dernière fois l'horizon, emplis de fumée alors que le bruit des balles et des bombardements continuaient tout autour de lui comme un doux chant mortuaire. Avant que le néant ne l'engloutisse.

Oui, quand il était revenu Gaïa était le nouvel ennemi à combattre, il n'avait pas réfléchis, il avait fait son devoir encore une fois, mais quand la guerre s'était terminée, il s'était retrouvé totalement démunis face à la vie qui semblait s'offrir à lui à présent. Il était totalement perdu, son seul point de repère était la colonie des Sang-Mêlés, Chiron qui avait été son instructeur, son meilleur ami et son ex-fiancée dont il ne savait réellement que faire. Cependant, il ne pouvait pas s'autoriser à quoique ce soit. Il avait peur, terriblement peur des conséquences de tout cela, de la vie en générale et de la mort, une nouvelle mort … Alors quitter la colonie lui semblait véritablement une chose impossible à faire. Et puis qu'est-ce qu'un monde qu'il avait quitté il y a déjà soixante dix ans pouvait lui apporter à présent ? Il ne connaissait rien ni personne, toute cette technologie qu'il avait pu apercevoir le mettait particulièrement mal à l'aise et au moins évoluer dans une atmosphère antique lui permettait de survivre à l'idée que lui aussi était un élément disparu depuis plusieurs décennies. De ce fait, il donnait des cours aux autres pensionnaires, il essayait de donner des conseils pour s'améliorer au combat, c'était la seule chose pour laquelle il était doué. Cependant, plus cela allait et plus il devait avouer qu'une certaine lassitude le gagnait et qu'il se demandait s'il n'était pas le temps pour lui de mettre quelque chose de nouveau en place, de faire quelque chose de nouveau. Il y avait la proposition du Conseil des Deux Cités où beaucoup de choses étaient encore à construire, ou alors peut-être se décider enfin à quitter définitivement la Colonie et tout cela pour pouvoir mener une vie presque normale dans le monde des mortels. Tellement de question qui le perturbait continuellement et c'est ce qui l'avait mené jusqu'aux écuries et qu'il avait alors retrouvé Hope sur place.

Jayden lui avait ébouriffé les cheveux de façon amicale. Cette petite avait son histoire elle aussi, et il s'était pris d'une certaine affection pour elle, l'entraînant souvent et la mettant tout aussi souvent au tapis malgré tout. Il fallait bien qu'il mette à rude épreuve la jeune génération même si celle-ci avait déjà souffert de l'attaque de Cronos puis de celle de Gaïa. Il vit alors la jeune fille faire un vif mouvement pour pouvoir récupérer son poignard accroché à sa taille, prête à devoir combattre si elle le devait et il devait bien avouer alors que cela pouvait être redoutable, petite mais pourtant efficace, un poignard pouvait infliger d'importants dégâts pour celui qui savait s'en servir convenablement. Il se mit à rire en la regardant avant de secouer la tête et lever les bras en signe d'innocence. « Attention tu risques de blesser quelqu'un avec ça. » Il lui fit un clin d'oeil. « J'adore surprendre, c'est une qualité qui se perd aujourd'hui je trouve ... Mais sans doute parce que l'on risque facilement de se faire embrocher par des jeunes filles» Il lui sourit doucement avant de se pencher et de prendre une brosse pour pouvoir s'occuper doucement de l'animal. « Non … J'avais besoin également de réfléchir, à moins que je ne cherchais tout simplement du calme, me vider un peu l'esprit … Il faut dire que quand on s'occupe des animaux, l'esprit devient plus libre, nous n'avons pas besoin de leur expliquer nos états-d'âme et puis au moins ici, personne ne cherche à me poser des questions. Les plus jeunes sont parfois tenaces. » Il glissa sa main dans sa poche et donna une friandise au pégase.
(c) DΛNDELION

_________________

Jayden, Fils de Zeus


La politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre une politique sanglante. ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Descendant Ω Grec
Date d'inscription : 01/11/2017
Célébrité : Sofia Black D'Elia
Crédits : Scatch
Parent Divin : Athéna
Camp : Colonie des sangs mêlés
Âge du Personnage : 17 ans
Messages : 78

MessageSujet: Re: Just a moment through time [Hope]  Mar 28 Nov - 13:43

S’il y avait bien une personne qu’elle savait pouvoir la comprendre ici à la colonie, il s’agissait bien de Jayden. Bien sûre Hope savait que dans l’immédiat elle pouvait toujours discuter avec ses frères et soeurs et même avec les autres pensionnaires. À chaque fois que le besoin de se confier surgissait, elle pesait longtemps le pour et le contre afin de choisir la personne la plus susceptible de lui offrir une oreille attentive et finissait souvent par tout garder pour elle. Avant la colonie, Hope avait pris l’habitude d’être seule. Élevé en tant qu’enfant unique elle n’avait jamais réellement fréquenté d’autres jeunes de son âge avant d’être envoyé chez son oncle et d’entrer dans sa première école et même là, la jeune fille n’avait jamais lié de lien particulier avec qui que ce soit. Jugée trop différente, trop étrange les autres évitaient de lui parler et si la première année elle avait été touchée par cette froide indifférence, elle avait appris à faire avec. Alors, en arrivant à la colonie à l’âge de neuf ans et découvrant qu’elle appartenait à un groupe, à une famille, la logique aurait voulu qu’elle se livre mais bien qu’intégrée et appréciée par la majorité des pensionnaires, Hope préférait simplement s’en tenir à ces vieilles habitudes et ne rien partager. Il existait une deuxième raison pour laquelle la jeune fille n’aimait se livrer, tout simplement car, même si sa vie était loin d’avoir été un long fleuve tranquille elle avait été nettement moins traumatisante que la majorité des histoires de ses camarades. Alors oui Hope souffrait de l’absence de reconnaissance de sa mère mais contrairement à beaucoup de demi-dieux elle avait son père et le voyait deux fois par ans, c’est à dire beaucoup plus que ce que beaucoup pouvaient espérer. Elle était loin d’être à plaindre et elle le savait. Mais au contact de Jayden elle avait appris que peut importait la taille du fardeau que chacun portait, tous méritaient qu’on y porte de l’attention.
Elle lâcha un rire léger suite à la remarque du demi-dieux.  «  Tu m’aurais arrêté bien avant que je ne te blesse. Et .. » Elle haussa un sourcil et prit un petit air dédaigneux « … Je sais assez bien me servir d’un poignard pour ne blesser personne ! » Ponctuant sa phrase d’un petit sourire elle regarda son mentor en haussant les épaules « Que veux-tu, j’ai été bien entraînée ! ». Posant ses poings sur ses hanches elle se racla la gorge et se lança dans une imitation grossière du fils de Zeus « Voyons Hope, sur un champ de bataille tu serais déjà morte ! Ne baisse pas ta garde ! Garde toujours un oeil sur l’ennemi ! ».
Hope n’était pas ce que l’on pouvait appeler une adolescente insouciante. Elle n’accordait que peu d’importance sur le maquillage et les garçons et de ce fait avait énormément de mal à s’entendre avec les Aphrodites et était toujours très loquace quand dil s’agissait de ses sentiments. Cette imitation, bine que très grossièrement effectuée, était donc un quelque chose de rare venant de la jeune fille qui ne s’accordait que très peu de moments de légèreté.
Elle resta longtemps silencieuse, se contentant d’observer Jayden et s’assit sur une motte de foin. Elle songea que décidément, son mentor avait un don avec les animaux, du moins avec les pégases. Hope mettait toujours quelques minutes avant d’entrer dans un boxe et elle s’estimait chanceuse considérant le fait que certains demi-dieux ne pouvaient tout simplement pas s’approcher à moins d’un mètre d’un pégase sous peine de recevoir un sabot dans le derrière mais Jayden, lui, pouvait entrer directement. Depuis qu’elle le côtoyait, Hope s’était rendu compte que le jeune homme était beaucoup plus à l’aise avec les animaux qu’avec les humains, peut être était-ce du au fait qu’il revenait d’entre les morts et que cela ne devait pas faciliter ses relations. Oui décidément les enfers y étaient pour quelque chose. Cependant, elle aimait sa compagnie. Il n’était pas très bavard et elle non plus et Hope avait l’impression que tout comme elle, Jayden préférait les actes aux paroles. La jeune fille ne comptait plus le nombre de fois ou elle s’était accroché à des promesses vaines et qu’elle s’était retrouvée profondément blessée suite à la découverte de la fausseté des propos qu’on lui avait tenu.
Elle se mordilla la lèvre inférieure, tic nerveux qu’elle possédait depuis sa plus tendre enfance et qui se manifestait chaque fois qu’elle réfléchissait ou qu’elle était angoissée,  se demandant si cela  valait vraiment la peine d’exposer son rêve à Jayden. Après tout, que pourrait-il lui dire de plus que ce qu’elle ne savait déjà ? Elle ne souhaitait pas se faire passer pour plus faible qu’elle ne l’était réellement .. Elle se rappela une phrase que son père lui avait dit des années plus tôt alors qu’elle n’était encore qu’une petite fille pas plus haute que trois pommes « Accepter ses faiblesses c’est déjà les surmonter de moitié » Longtemps la jeune fille s’était dit que son père avait tord et qu’accepter ses faiblesses revenait à se montrer vulnérable mais en grandissant elle avait finalement compris qu’il existait un fond de vérité dans ce dicton. Peut être qu’accepter ses faiblesses ne revenait pas à les surmonter de moitié mais il en revenait à les surmonter un peu quand même. Hope releva la tête et regarda les mouvement réguliers que la main de Jayden traçait sur la robe du pégase tout en l’écoutant. Elle marqua un moment de silence ne lui répondant pas immédiatement, elle avait besoin de réfléchir à comment aborder ce sujet délicat. À force de se mordiller la lèvre elle senti un goût métallique se déverser dans sa bouche et compris qu’il fallait qu’elle se lance. Après tout Jayden n’était pas son ennemi, et il était le fils de l’un des trois grands alors il devait forcément avoir déjà fait des cauchemars, les monstres ne l’ayant probablement pas laissé tranquille. Elle savait pour en avoir déjà parlé avec lui que la vie de fils de Zeus n’était pas de tout repos. « Jayden, depuis que tu es revenu … Est-ce qu’il t’arrives de faire des … cauchemars ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Just a moment through time [Hope]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Just a moment through time [Hope]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» [Story] Vos citations du moment
» Mahjong Time
» [ZEN] Time Sieve
» Time vault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants of Antiquity :: Half-Gods' Camps :: Le Camp des Sang-Mêlés :: Espaces de Vie :: Écurie des Pégases-
Sauter vers: